Commentaires au questionnaire – PS

Publié le par RAPPEL

Commentaires au questionnaire - PS

 

Rappel des résultats enregistrés :

 

GREISCH

Philippe

Arlon-Marche-Bastogne

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Verté

Grégory

Brabant wallon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6

Broché

Anne

Bruxelles

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Christoffel - De Vos

Renée

Bruxelles

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Emmery

Isabelle

Bruxelles

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Herman

Ariane

Bruxelles

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Jamoulle

Véronique

Bruxelles

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Moock

Michel

Bruxelles

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Spinette

Jean

Bruxelles

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Simons

Henri

Bruxelles

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

oui

oui

9

DELIZEE

Jean-Marc

Dinant-Philippeville

oui

oui

oui

non

oui

non

oui

oui

oui

oui

8

Vienne

Christiane

Europe

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

De Keyser

Véronique

Europe

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Gennotte

Bernadette

Europe

oui

oui

oui

 

oui

oui

oui

oui

oui

oui

9

Marcourt

Jean-Claude

Europe

non

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

9

Tarabella

Marc

Europe

oui

oui

oui

non

non

oui

oui

oui

oui

 

7

Simonis

Isabelle

Liège

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Fernandez Fernandez

Julie

Liège

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

non

9

Mairlot

Madeleine

Liège

non

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

oui

8

BIORDI

Véronique

Luxembourg

oui

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

oui

9

Di Rupo

Elio

Mons-Borinage

oui

oui

oui

non

 

non

oui

oui

oui

 

6

Brabant

Patricia

Namur

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Eerdekens

Claude

Namur

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

oui

oui

9

Luperto

Jean-Charles

Namur

oui

oui

oui

*

oui

oui

oui

oui

oui

oui

9

Mahoux

Philippe

Namur

oui

oui

oui

non

non

oui

oui

oui

oui

oui

8

Grovonius

Gwenaelle

Namur

non

oui

oui

oui

 

oui

oui

oui

oui

 

7

Demotte

Rudy

Picardie

oui

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

*

8

Degauque

Jean-Marie

Soignies

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

de Saint-Moulin

Marc

Soignies

oui

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

oui

9

Istasse

Jean-François

Verviers

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

oui

oui

oui

9


 

Vous trouverez ci-dessous les commentaires à leurs réponses des candidats suivants:

 

Marc de Saint-Moulin (Soignies) 17

Henri Simons (Bruxelles) 17

Jean-Charles Luperto (Namur) 17

Véronique Jamoulle (Bruxelles) 17

Jean Spinette (Bruxelles) 18

Madeleine Mairot (Liège) 18

Gwenaelle Grovonius (Namur) 18

Elio Di Rupo (Mons-Borinage) 18

Anne Broché (Bruxelles) 19

Jean-Marc Delizée (Dinant-Philippeville) 19

Patricia Brabant (Namur) 19

Philippe Mahoux (Namur) 20

Michel Moock (Bruxelles) 20

Philippe GREISCH (Arlon) 20

Marc Tarabella (Europe) 20

 

Marc de Saint-Moulin (Soignies)

 

Question  6

non, car cela risque de faire perdre des élèves à l'enseignement officiel

 

Henri Simons (Bruxelles)

 

Question  10

Mais il convient aussi de mettre en place UN SEUL réseau d'enseignement - public.

 

Jean-Charles Luperto (Namur)

 

Question  6

impôt philosophiquement dédicacé

 

Véronique Jamoulle (Bruxelles)

 

Question  6

Je suis tout à fait d'accord avec l'idée du remplacement des cours de religion et de morale mais je pense que cela ne pourra se faire que de manière progressive et après une large concertation avec tous les acteurs de l'enseignement.

 

Question 10

De même, je suis d'accord avec le fait que les signes d'appartenance philosophique... n'ont pas leur place à l'école mais je reste convaincue que la situation actuelle (décisions des équipes pédagogiques et conseils de participation) est la mieux à même de répondre aux réalités du terrain et qu'il n'est pas nécessaire de légiférer en la matière.

 

Jean Spinette (Bruxelles)

 

Voici le questionnaire en réponse, il n'a pas été trop difficile à remplir. Il s'agit là de revendications qui existaient déjà quand je militais au CAL ou au Librex à l'ULB. Il convient de poursuivre ces objectifs qui ne sont pas d'arrière garde.

Bien à vous

jean

 

Madeleine Mairot (Liège)

 

Question 1

NON : réponse à nuancer : par ex. un prof qui exprime des convictions en spécifiant qu'elles sont personnelles. Attention à la « chasse aux sorcières »...

Question 6
NON certainement pas : ce serait un gros avantage pour le « Libre » et défavorable à l'enseignement officiel

Question 10
OUI à condition que la règle s'applique partout

 

Gwenaelle Grovonius (Namur)

 

Question 1

Pas nécessairement

 

Question 5

Question trop restrictive, c'est la problématique générale des lobbys qui devrait être examinée en termes de transparence, de respect de la démocratie,...

 

Question 10

Pas nécessairement et je trouve que de laisser le choix aux établissements scolaires est une bonne chose.

 

Elio Di Rupo (Mons-Borinage)

 

Question 1

Je suis favorable à ce que les agents de la fonction publique en contact avec le public s'abstiennent de porter tout signe religieux ou philosophique distinctif.

 

Question 4

Je soutiens le financement de la laïcité organisée et des cultes reconnus. Je suis en outre favorable à une réforme du système actuel de financement, pour qu'il y ait davantage d'égalité entre les différentes entités subsidiées.

 

Question 5

Selon moi, les lobbys - quels qu'ils soient - au sein des institutions européennes doivent être réglementés dans un souci de plus grande transparence.

 

Question 6

Je suis favorable à un cours de citoyenneté active et responsable commun à tous les élèves, de manière complémentaire aux cours de morale et de religion. 

Question 9

Je suis favorable à une laïcité politique, à savoir la séparation entre l'Etat et les églises.

 

Question 10

Pour moi, cette décision doit appartenir à chaque établissement scolaire, comme c'est le cas actuellement.

 

Anne Broché (Bruxelles)

 

Je vous informe également que dans toutes mes communications à l'attention des électeurs, je mets en avant trois principes fondamentaux : la solidarité, la citoyenneté et la laïcité, comme principe fondamental de l'organisation de l'Etat et de fonctionnement des  services publics, et comme synonyme de refus du repli sur soi et du refus des communautarismes.

 

Bien à vous

 

Jean-Marc Delizée (Dinant-Philippeville)

 

Question 4

Je soutiens le financement de la laïcité organisée et des cultes reconnus notamment parce qu'ils peuvent apporter une plus-value en termes d'utilité sociale.

 

Question 5

Remplacer les cours de morale et de religion, non ; instaurer un cours de citoyenneté active commun à tous les élèves de manière complémentaire au cours de religion et morale, oui.

 

Patricia Brabant (Namur)

 

Madame,

 

Modeste candidate sur les listes régionales de Namur, je défends quotidiennement dans le cadre de mes cours d'histoire le principe de laïcité. Je suis pour la séparation de l'Eglise et de l'Etat , et regrette la contribution obligatoire fixée par l'Etat aux cultes et notamment aux fabriques d'églises qui coûtent des millions aux communes.

Pour la question 6 , je m'explique : le cours de morale revêt une importance capitale à mes yeux (bien que trop souvent attribué à un professeur inadapté et inexpérimenté, article 20 la plupart du temps)cependant, pour les élèves suivant le cours de religion , ne serait-il pas plus judicieux de leur donner , à eux aussi, une formation citoyenne centrée sur la tolérance et le respect ?

Une situation plus grave me préoccupe également : comment la loi autorise-t-elle la gestion de l'école publique communale par des échevins directeurs d'écoles libres ou pro-défenseurs de l'enseignement libre ? Je trouve cela intolérable.

 

Sachez donc que votre action me touche particulièrement . Je l'approuve totalement.

J'espère aussi que l'enseignement officiel soit mieux défendu  à l'avenir face à une montée de l'intolérance religieuse.

 

Bien à vous,

 

Patricia Brabant 4ème suppléante aux régionales de Namur

Professeur d'histoire à l'Athénée d'Andenne.

 

Philippe Mahoux (Namur)

 

Question  4

Dangereux en ce qui concerne les « Ministres des cultes »

 

Question 7

Liberté d'expression

 

En laïcité, les réponses oui/non me paraissent quelque peu insuffisantes. 

 

Michel Moock (Bruxelles)

 

Question 3

oui, en outre personne ne se prive de critiquer les laïques, mais nous nous trouvons cela logique            

 

Question 4

oui on pourrait aussi demander à désigner ceux que l'on veut soutenir comme en Allemagne je pense              

 

Question 6

oui et comparer les religions également            

 

Question 9             

oui      à l'instar de la France, mais attention à Sarkozy 

 

Philippe GREISCH (Arlon)         

 

Bonjour,
Je suis en faveur d'un État Laïque et de l'inscription du principe de laïcité dans la Constitution et les dispositifs légaux des entités fédérées.
Je conçois effectivement la laïcité comme un principe d'organisation de l'État fondé sur la séparation du droit et de la foi.

Philippe GREISCH,
Depute provincial du Luxembourg, candidat (3eme effectif) aux élections régionales sur la liste PS de l'arrondissement Arlon-Marche-Bastogne

 

 

Marc Tarabella (Europe)

 

Question 1

Je suis favorable à ce que les agents de la fonction publique en contact avec le public s'abstiennent de porter tout signe religieux ou philosophique distinctif.

 

Question 4

Je suis favorable au financement public de la laïcité organisée et des cultes reconnus. Toutefois, je suis partisan d'une réforme du système actuel de financement, pour qu'il y ait davantage d'égalité entre les différentes entités subsidiées.

 

Question  5

Selon moi, les lobbys - quels qu'ils soient - au sein des institutions européennes, comme au sein d'institutions d'autre niveau de pouvoir, doivent être réglementés et régulés dans un souci de transparence et de clarté.

 

Question  6

Comme je l'ai déjà annoncé précédemment, ma réflexion autour de l'école et de la laïcité m'amène à la conclusion qu'un cours de citoyenneté active et responsable, et pour les plus âgés de philosophie et d'histoire des religions, doit devenir indispensable au cursus scolaire de la maternelle au secondaire supérieur. 

 

Question 9

Je suis favorable à une laïcité politique, à savoir la séparation entre l'Etat et les églises.

 

Question 10

Pour moi, chaque établissement scolaire doit pouvoir décider au cas par cas, et en concertation avec l'élève, ses parents, les professeurs et l'équipe éducative, des solutions les plus appropriées (comme c'est le cas actuellement).

 

 

Commenter cet article