Commentaires au questionnaire – ProBruxsel

Publié le par RAPPEL

Commentaires au questionnaire - ProBruxsel

 

Rappel des résultats enregistrés :

 

Gennotte

Marie

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Liénard

Alfred

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Vella

Benjamin

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

10

Boutahar

Rachid

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

oui

oui

9

De Brouwer

Max

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

oui

oui

9

Mayne

Aurore

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

oui

non

9

Mayence

Jean-François

oui

oui

oui

oui

non

oui

oui

oui

 

oui

8

Delstanche

Philippe

non

oui

non

oui

non

oui

oui

oui

non

oui

6

Roulleaux

Gisèle

 

oui

oui

non

non

non

oui

oui

oui

oui

6

Gilles

Yvon

Je n'ai pas à répondre à votre questionnaire et je vous prierais de ne plus utiliser ma boite mail pour vos besoins personnels où le cas échéant je dépose plainte

 

Vous trouverez ci-dessous les commentaires à leurs réponses des candidats suivants:

 

Jean-François Mayence  16

Philippe Delstanche  16

Max De Brouwer 16

Rachid Boutahar 17

Yvon Gilles 17

Benjamin Vella  17

Marie-Bernadette Gennotte  17

 

Jean-François Mayence

 

Question  1   
Je réponds « oui » tout en insistant sur le fait que la simple expression de convictions personnelles spirituelles, idéologiques ou politiques n'est pas nécessairement constitutive de manquement mais l'est lorsque cette expression influence la manière dont l'agent accomplit sa mission ou, simplement, lorsqu'elle est constitutive d'une apparence d'influence sur l'accomplissement de cette mission.

 

Question 5

Non. Des lobbies il y en a et y en aura toujours. De plus, les représentants des citoyens européens suivent en conscience les idées qui sont les leurs ou auxquels ils sont sensibles, notamment les idées religieuses. La laïcité ne peut aller à l'encontre de la démocratie qui, elle, admet l'expression d'idées politiques inspirées par l'un ou l'autre religion.

 

Question 9

Cela dépend ce que l'on entend par « principe de laïcité » et ce que l'on propose par rapport au dispositif existant des Articles 19, 20 et 21 de la Constitution. A cet égard, il faut remarquer que certaines disposition sensées protéger la laïcité des institutions aboutissent en réalité à l'effet inverse. Par exemple, l'Article 21, 2ème alinéa de la Constitution interdit la célébration du mariage religieux avant celle du mariage civile. Il s'agit-là ni plus ni moins d'une consécration, par la Constitution, de l'institution du mariage religieux qui ne devrait en principe pas exister au regard de la Loi. En outre, le Protocole de la monarchie belge devrait être revu afin d'exclure toute reconnaissance quelle qu'elle soit de l'Eglise et de ses dignitaires, ceux-ci devant être considérés comme des citoyens ordinaires.

 

Philippe Delstanche

 

Question  1

L'expression d'une conviction n'est pas répréhensible, le prosélytisme doit être interdit.

 

Question  5

Les lobbys de toutes nature ont le droit d'exister pas plus les industriels que les religieux, mais sur un strict pied d'égalité et sans

 

Question 9

Je préfère la notion de neutralité philosophie ou religieuse de l'Etat

 

Max De Brouwer

Note : notre parti vise à défendre les intérêts de la Région de Bruxelles-Capitale. Notre parti n'est ni de gauche ni de droite. Cependant, il prône la tolérance, la multi-culturalité et le multilinguisme. Il accueille donc toutes les opinions, y compris religieuses.

Dès lors, les réponses ci-dessous n'engagent que moi personnellement.

 

Question 5

En démocratie, je dois accepter la discussion avec ceux qui, régulièrement élus, estiment que le dogmatisme a droit de cité, faute de quoi je me rendrais coupable de ce que je critique, à savoir l'imposition arbitraire d'une règle. C'est à nous à éduquer les populations et à leur donner les valeurs qui feront que les extrémistes - religieux ou autres - pèsent le moins possible sur la gouvernance démocratique.

 

 

Rachid Boutahar

 

Question  9
oui X non 0 A condition que la laïcité ne devienne pas une "religion" avec ses ayatollah

 

Yvon Gilles

 

Je n'ai pas à répondre à votre questionnaire et je vous prierais de ne plus utiliser ma boite mail pour vos besoins personnels où le cas échéant je dépose plainte

 

 

Benjamin Vella

 

En tant qu'étudiant de la section pédagogique de la Haute Ecole Fransisco Ferrer (normales primaire), vos propositions me paraissent être l'évidence même !

 

 

Marie-Bernadette Gennotte

 

j'ai repondu a votre questionnaire apres avoir lu que certains gros partis s'appretent a autoriser le voile a l'ecole.

Si les politiques ne protegent pas clairement les directions des ecoles, c'est tres mal barre pour toutes les femmes a long terme !!

 

Votez pour moi!!!
Marie-Bernadette Gennotte

 

 

Commenter cet article